Avant de partir en vacances …

Les vérifications du véhicule

Avant de partir, vérifiez qu’il n’y aura pas d’échéance de visite ou de contrôle technique. Sinon, il vous faudra les avancer !

Contrôlez les niveaux d’eau, d’huile et de lave-glace.

Vérifiez la pression des pneumatiques que vous augmenterez de 0,2 bar en raison de la charge du véhicule et de la vitesse.

Si les pneus sont proches du changement, faites le tranquillement avant de partir auprès de votre garagiste habituel. En cas de crevaison ou de pneu abîmé, votre intervenant des vacances vous fera changer les deux pneus, parfois même les quatre.

Savoir que l’écart d’usure entre deux pneus d’un même train ne doit pas être supérieur à 0,5 mm.

 

Le chargement du véhicule    

Un véhicule se charge avec les objets les plus lourds au fond du coffre pour avoir un centre de gravité bas. Lorsque l’on a une famille nombreuse, il y a deux solutions pour les bagages: le coffre de toit ou la remorque.

Vérifiez le poids limite de votre véhicule qui est inscrit sur la carte grise.

Ne mettez pas d’objet sur la plage arrière. N’y déposez que des vêtements.

Si vous transportez des vélos, vérifiez les lanières de serrage et n’hésitez pas à les changer. A chaque arrêt, contrôlez le système d’attache.

 

Les enfants

Prévoyez de les occuper avec des jeux simples comme choisir une couleur de voiture à repérer dans le paysage.

Munissez-vous de boissons et de quelques friandises. Pour les arrêts, assurez-vous un accès facile à la glacière qui doit-être rangée dans le coffre.

L’idéal est de partir très tôt afin que les enfants terminent leur nuit en voiture. Quand ils se réveilleront pour une pause et un petit déjeuner, vous aurez déjà parcouru la moitié du parcours.

 

Les animaux   

Ils doivent voyager dans une caisse de transport. Prévoyez leur des pauses et de l’eau.

Pour les gros chien, aménagez une partie du coffre avec une grille de protection. Les bagages iront dans un coffre de toit ou dans une remorque.

 

Bonne route avec une conduite sûre et partagée !

Par André Deprez.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *